Planifier le sexe ?

D’aucun(e)s prétendent que le sexe dans un couple établi est forcément prémédité. Alors je m’interroge et je dis que ça dépend.

Je renchéris sur une question de Maïa et mon embryon de réponse noyé dans les commentaires pléthoriques. La question est de savoir si en couple il faut laisser le sexe « arriver à l’improviste » ou bien planifier un peu. Maïa propose de réserver le créneau « relation sexuelle, 21h-21h15 » dans nos google calendars respectifs (et néanmoins synchronisés).

La question me questionne à double titre. D’abord parce que quand avec une amante on a un rencart de prévu, on peut difficilement prétendre qu’on « verra bien ce qui se passera ». Le sexe est un peu programmé d’avance… Ensuite parce que inversement, c’est impossible de prendre rendez-vous avec ma femme. Même un week-end en amoureux dans le Bordelais ne préjuge en rien de ce qui va se passer – au moins, ça met un suspense d’enfer. Et donc s’il y a un truc que je n’ai jamais vécu, c’est justement le sexe plan-plan 21h-21h15 douche comprise (programmé ou non).

Mais comme Maïa cite ensuite (dans un autre article) Esther Perel qui prétend que les couples les plus érotiques sont ceux qui ont su démystifier la spontanéité, je m’interroge sur le bien-fondé du rendez-vous galant entre époux.

Pour filer l’analogie sexe-cuisine (que j’affectionne et que je vous resservirai), je dis que quand on veut dîner chez un chef étoilé, on réserve six mois à l’avance et puis tant pis s’il y a un risque d’avoir pas tellement faim le jour J. L’anticipation, le côté exceptionnel et l’ambiance font le travail de nous mettre en appétit. On se mettrait presque à la diète quelques jours avant pour mieux en profiter.

En revanche, quand c’est pour prendre un sandwich dans la rue, ça peut se décider impromptu, sur une petite fringale.

Donc s’il faut prévoir un truc dans l’agenda, je verrais plutôt un créneau du type : « mardi 5 juin – RTT, massages, bougies, sexe et étincelles ». En revanche, le créneau « 21h-21h15 », c’est un peu comme si on appelait pour réserver un kebab. Après il y a ceux qui aiment bien le rituel pizza-télé tous les vendredis soirs. Chacun son truc.

Et à voir surtout sans faute

L’intervention susmentionnée d’Esther Perel sur TED est remarquable. Son expérience de thérapeute de couple lui fait conclure en précisant que les couples qui savent entretenir le désir sur la durée sont ceux qui ont abandonné le mythe de la spontanéité du désir, qui vivent bien avec l’idée que le sexe est prémédité, et qui savent utiliser toutes sortes de recettes pour susciter activement leur (propre) désir. A voir. Vraiment. Quitte à arrêter de lire mon blog tout de suite si tu n’as plus le temps.

7 réponses à “Planifier le sexe ?

  1. corrigé – merci.
    J’ai le bouquin sur mon chevet. (en Anglais, le titre est « mating in captivity » – rien que le titre est absolument révélateur)

  2. Pingback: Infidélité : le secret beauté | les fesses de la crémière·

  3. Il semblerait que le Lybrido (un de ces Viagra féminin en cours de développement) nécessite d’être pris quelques heures avant les rapports. Ce qui suppose d’une part un minimum de planification. Et qui risque de causer des effets désagréables si le rapport attendu n’a pas lieu, pour tout un tas de raisons que je vous laisse inventer.

  4. Pingback: Du snobisme de la gratuité et du sous-équipement sexuel | les fesses de la crémière·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s