J’arrête le crayon

Juste quelques précisions techniques sur le fonctionnement du blog. En vrac.

Dessin à l'encre représentant un crayon à papier

Un crayon à papier, dessiné à l’encre…

Tout à l’encre (enfin style à l’encre)

D’abord, j’arrête d’essayer les dessins au style « crayon ». Ça rend pas, je n’arrive pas à mettre au point la technique. Pour l’unité visuelle du blog, je décide solennellement et unilatéralement que non seulement je n’essaierai plus d’en faire mais qu’en plus je vais remplacer par des versions « à l’encre » les quelques que j’ai déjà. Y compris peut-être l’icône des fesses de la crémière.

edit du 13 mai : ne pas dire « fontaine… » : j’ai repris le crayon

Chaque jour à midi

Ensuite, j’aimerais essayer de publier un truc chaque jour. Disons à midi. C’est qu’il faut dire que les projets d’articles ont tendance à se bousculer.

Mais comme c’est très long de trouver une photo qui soit adaptée au sujet dont on cause dans l’article, je ne saurais probablement pas suivre le rythme si je devais faire tous mes dessins selon le sujet de l’article. Donc je ferai des dessins hors-sujet (j’en préparerai une bonne poignée à l’avance et je taperai dans le tas selon mes besoins) au moins pour la catégorie « transmission« , c’est-à-dire quand j’aiguille les lectrices(-cteurs) vers ailleurs d’intéressant sur l’internet. Je me permettrai aussi de publier parfois juste un dessin (catégorie « délectation« ) si je n’ai pas d’article de prêt. A midi pour la pause déjeuner (le thème du site est sensé être sympa pour les smartphones).

Pour commenter discrètement

Pour ce qui est de laisser un commentaire, il y en a peut-être parmi vous qui hésitent parce que la machine réclame une adresse mail – mais vous ne préférez pas laisser la vôtre sur un tel site de perdition. Sachez que ni moi ni la machine n’avons en réalité que faire que cette adresse soit valide. Si ça vous rassure pour commenter, je préfère une adresse bidon et un commentaire futé qu’une adresse valide et pas de commentaire du tout.

(notez que si vous voulez éviter qu’un autre usurpe votre pseudo dans une discussion un peu houleuse, il vaut mieux utiliser la même adresse bidon d’une fois sur l’autre pour que je vous reconnaisse quand je modère les commentaires).

Crodesourcigne des sujets

Je suis preneur de suggestions d’articles. S’il y a des sujets que vous aimeriez voir aborder, des trucs que vous avez vu passer et que vous voudriez voir repris sous ma plume incomparablement pédante, laissez-moi le lien dans un commentaire ou dans la page contact.

Crodesourcigne des dessins

Idem pour les dessins : si vous savez des photos qu’il vous plairait de voir en dessin (photos de femmes, d’hommes, de femmes et d’hommes, de femmes et de femmes, d’hommes et d’hommes, d’un peu tout à la fois, ou d’autre chose), faites-moi passer les liens. Je tiens à ce qu’il y en ait pour tous les yeux même si je n’ai pas forcément moi-même l’oeil pour tout. Notez que si c’est pas assez « soft », ça ira sur la fesse cachée de la crémière (et si j’aime pas du tout, ça ira nulle part).

C’est tout pour l’instant, et à demain midi.

7 réponses à “J’arrête le crayon

  1. Dans le style « incroyablement pédant », j’ose dire que j’aimerais bien un dessin de ma photo à moi, moi 🙂
    Je viens de lire que vous utilisiez une palette, je n’y connais foutre rien mais j’ai assez longtemps dessiné au Rotring (j’ai le droit de dire ça?) et je suis étonnée de voir que le rendu est sensiblement le même (en moins réussi chez moi cependant), ça me rend curieuse!

    • Une tablette graphique. Les hachures ont l’air « vraies » parce qu’elles sont vraies. C’est un scan de hachures que j’ai dessinées moi-même patiemment sur du vrai papier avec un pigma micron. Après, c’est de la tambouille numérique (où la main du dessinateur intervient, mais sans le côté fastidieux du hachurage). C’est un secret de fabrication. J’en ai déjà trop dit.

  2. Si le vieux routier que je suis peut donner un conseil de prudence au jeune blogueur plein d’enthousiasme : évite de te donner trop de contrainte pour la publication (en particulier de rythme de publication), et laisse toi juste porter par l’envie de partager quelque chose.
    Y a pas que le sexe qui ne doit pas forcément marcher sur rendez-vous !

    • Oh mais je suis un vieux routier aussi (j’ai commencé en 2006 – évidemment pas sur ce sujet). Je tente la publication quotidienne mais j’imagine bien que ça ne va pas être possible super longtemps. L’élément qui sera probablement limitant, c’est le temps pour dessiner. Pour les textes, j’arrive à me garder une petite réserve sous le coude.
      En tout cas, merci pour tous ces commentaires bien motivants.

  3. Pingback: La fesse cachée… | les fesses de la crémière·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s