Les vacances aux Seychelles

Encore une mini-fiction humoristique pour caricaturer un peu le regard social sur l’infidélité…
note: à partir d’aujourd’hui, le dimanche, ça sera des redifs avec des petits parcours de lecture à la fin de l’article. Et en plus, j’ai refait l’illustration.

infidélité vacances du couple

Tu n’es pas bien chez toi ? (ref. photo (c) x-art.com)

Quoi ? Tu es parti(e) en vacances aux Seychelles ? Plusieurs fois, en plus ? Mais tu te rends compte de ce que tu as fait ? Après tout ce que tu as investi depuis plus de dix ans dans ta maison, dans ton voisinage, dans ton boulot ? Ta maison ne te satisfait plus ? Tu ne t’y sens plus à l’aise ? Tu veux déjà déménager ?

Il faut que tu te fasses aider, pour comprendre quel manque tu ressens quand tu es chez toi, pour savoir pourquoi ça ne te suffit pas d’y passer tranquillement tes vacances comme tout le monde. D’où te vient cette tentation de partir, que cherches-tu à combler qui te pousse à l’aventure ? Est-ce un manque de sable ? Un manque de cocotiers ? Un manque d’eau salée ? Tu sais, tu peux toujours mettre chez toi un bac à sable ou un patio avec des plantes exotiques, des grosses lampes halogènes et un disque de bruits de la mer, et te soigner de cette idée stupide de vacances au bout du monde.

En plus, tu es propriétaire de ta maison. Encore, tu serais locataire, on comprendrait que tu te sentes moins investi(e) dans le long terme. Mais là ça fait dix ans que tu as signé, tu ne vas pas foutre en l’air un aussi beau projet juste pour quelques instants d’évasion futile… D’accord, tu dis que tu ne veux pas émigrer aux Seychelles et que tu aimes bien ton chez toi le reste du temps, que tu vas continuer à l’entretenir et à l’embellir. Mais dans ce cas, pourquoi être parti(e) ailleurs ? On dirait que tu n’as aucune retenue, que tu cèdes à la moindre impulsion comme si seul ton plaisir comptait, comme si tu te fichais royalement de ce que peuvent penser les autres. Parce que je peux te le dire : on aimerait tous y aller, de temps en temps, aux Seychelles, mais on sait se tenir. On sait que si c’est mal vu, c’est forcément que c’est mal. En fait, je sais ce que tu es : tu es égoïste.

Dans la même veine

Ma femme me trompe
L’effet prohibition
Espionner l’infidèle
Infidélités banales

Rien à voir

Changer de trottoir
Comme une envie de fraises
Si la cuisine était comme le sexe
Katzenjammer : quatre nanas qui déchirent

9 réponses à “Les vacances aux Seychelles

  1. Pingback: Le dixième commandement | les fesses de la crémière·

  2. Pingback: L’exclusivité ou le syndrome du choix | les fesses de la crémière·

  3. Pingback: Pigiste bénévole pour entreprise vénale | les fesses de la crémière·

  4. Pingback: Mieux vaut plusieurs amant(e)s qu’un(e) seul(e) | les fesses de la crémière·

  5. Pingback: Gleeden : il n’y a que le tchat qui marche | les fesses de la crémière·

  6. Quand je vais en vacances aux Seychelles, j’ai mon billet de retour avec une date dessus.
    Mon idée de l’étendue des possibles et du respect que je dois à mon lieu de villégiature que j’apprécie est que je lui laisse une chance de me convaincre de rester plus longtemps ou de m’y installer un jour.

    Les vacances payées d’avance à date fixe avec billet de retour ça me fait plus penser à une prestation horaire dans un lieu qu’on s’empressera d’oublier et qui finalement n’a pas plus d’importance que ça.

    J’aime bien le billet, mais comme toute comparaison, elle n’a pas forcément raison dans ce qu’elle fait résonner dans chaque tête?

  7. Comme pour tout jugement ironique, et probablement un chouïa hypocrite, l’instigateur n’est-il pas lui-même envieux d’aller y faire un tour?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s