Gleeden : il n’y a que le tchat qui marche

Pour clore ma semaine sur les sites de rencontre, petits conseils pour ces messieurs qui voudraient s’essayer aux rencontres extra-conjugales sur internet, avant qu’ils disent que Gleeden c’est de l’arnaque…

Homme nu, pomme, feuille de vigne, dessin numérique, sites de rencontres extra-conjugales

… pas sûr que la pomme marque un gros score… (ref. photo (c) by MikeysPhotos on deviantart.com)

Bredouille …

Vous avez mis une jolie photo ; vous avez mis un texte de présentation original, explicite sur ce que vous cherchez, pas trop long, pas trop pédant, et pauvre en fautes d’orthographe ; vous avez mis en favoris toutes les nanas de votre tranche d’âge ; vous avez envoyé des coups de coeur à toutes celles qui avaient les yeux bleus ou qui disent vouloir baiser les yeux bandés ; vous avez envoyé des messages personnalisés à la petite vingtaine de femmes qui éveillent le plus votre curiosité – et rien. Aucune visite, aucun coup de coeur, aucun message, aucune demande de tchat, que dalle.

Le cercle vicieux de l’asymétrie

Il faut comprendre comment ça marche (pas) : il y a au moins 5 fois plus d’hommes inscrits que de femmes. Pourtant statistiquement pour chaque mari insatisfait, il doit y avoir une épouse qui s’emmerde*. Mais que voulez-vous, le jugement collectif est encore malgré tout bien plus dur avec les salopes qu’avec les salauds. D’ailleurs la plupart des mecs qui s’inscrivent n’aimeraient pas que leur femme fasse de même (et oui, il y a des pieds au cul qui se perdent).

(*attention, cliché : je suis justement convaincu qu’il n’y a pas besoin de s’emmerder pour que ça soit quand même chouette d’aller voir ailleurs)

Donc disais-je, il y a nettement plus d’hommes inscrits que de femmes. Ce qui fait que les femmes ont toutes des tombereaux de messages à dépiler quand elles se connectent. Ce qui fait qu’elle n’ont même pas le temps de répondre aux sollicitations, alors elles ont encore moins l’occasion de prendre l’initiative. Chaque message ayant peu de chances de susciter une réponse, les hommes multiplient les messages – le cercle vicieux est enclenché. Ce que je trouve bien pensé sur le site Gleeden, c’est qu’en faisant payer non pas au mois mais au message, le système est ainsi fait qu’il régule naturellement (quoiqu’insuffisamment) ce cercle vicieux.

Donc le tchat

Dans mon expérience, c’est encore le tchat qui marche le mieux*. Encore faut-il être le premier à faire une demande de tchat à la belle avant qu’elle se mette en « invisible » pour échapper aux grappes de prétendants qui toquent à sa fenêtre (de tchat). Préférez une heure de faible audience. Sachez d’abord avec qui vous avez envie de discuter, envoyez-lui au préalable un ou deux messages qu’avec un peu de chance elle aura lus. Et quand par chance elle se connecte à un moment calme, abordez-la gentiment comme on adresserait la parole pour la première fois à une fille dont on a croisé le regard pour la dixième fois dans le même métro (sauf que là, vu qu’elle n’a pas de photo dans son profil, vous ne pouvez pas dire « oh, comme vous êtes jolie » — ce qui n’est pas plus mal, ça vous oblige à un peu plus d’originalité). Notez qu’au contraire des messages, les sessions de tchat qui restent sans réponse ne vous coûtent rien.

(*Il n’y a qu’un souci : pour l’instant, le tchat de Gleeden est tout pourri (des messages se perdent en route, la fenêtre est riquiqui, on ne sait pas quand l’autre est en train de taper quelque chose donc il y a de gros blancs suivis de quelques téléscopages). Donc basculez vers une autre plate-forme à la première occasion. (non, ça s’est vraiment arrangé dans la dernière version, maintenant ça marche bien).

Et soyez patient. Pensez que la plupart des femmes qui viennent de s’inscrire sont en train de se demander quelle sorte de connerie monumentale elles sont en train de faire. D’ailleurs elles ferment leur compte assez souvent au bout de quelques jours (parfois dégoûtées par la teneur de certains messages qu’elles reçoivent). S’il faut trois mois de msn pour que la confiance et la connivence s’installent au point d’aller prendre un café y airelles, et bien il faudra trois mois. Si vous êtes plus pressé que ça, il y a les putes (et ce n’est pas parce que vous payez pour le site qu’il faudrait confondre).

28 réponses à “Gleeden : il n’y a que le tchat qui marche

    • Un mail bien senti au support du site. Tu peux laisser entendre que ton blog (et le mien si je m’y mets) ne leur feront pas de la bonne pub😉
      Et de la patience.
      En attendant qu’il soit supprimé, tu peux évidemment enlever toute information ou photo sur ton profil, annuler toutes les notifications mail, créer un filtre automatique sur ton compte mail pour poubelliser tout ce qui vient de chez eux (sauf le support) et regretter de n’avoir pas créé une adresse mail exprès pour ce compte comme ça tu aurais fermé le compte mail et tu n’aurais plus entendu parler d’eux.

  1. Ok, done.
    Croisons les doigts !
    Merci pour ton aide,
    A bientôt,
    Marylin
    PS : Oui, j’ai été trop débile avec mon mail, j’avoue… le referai plus ^^ !

  2. Je remercie ce blog pour donner l’occasion de s’exprimer librement sur ce site. Si vous tapez Gleeden Arnaque sur un moteur de recherche vous n’allez rien trouver sur la première page, car ces firmes créent aussi de faux site de comparaisons, et des personnes sont payées pour poster des commentaires positif (hé oui),
    Je suis sur Gleeden depuis un mois. Non seulement le rapport hommes / femmes est en effet complétement déséquilibré, mais je voudrait confirmer que ce site est une arnaque. Sinon comment expliquer que les profiles des six « coup de cœurs » que j’ai reçus me mettent directement dans leur liste noire où n’existent plus sans même avoir eu le temps de faire connaissance? En attendant mes crédits diminuent, bien sur.
    Il y a très peux de vrais profils de femmes (oui bien sur ils existent..). Je crois q’un nombre important sont créés par la firme elle même, dont le but est de faire dépenser les crédits des hommes en recherche. Il y a aussi un petite partie qui sont des dames qui veulent se faire payer (je parle d’expérience), et enfin quelques profils réel y compris des profils qui ne vous intéressent pas du tout.
    Je suis cultivé, d’un physique avantageux, courtois et pourtant je n’ai pas eu grand chose comme résultat. Deux sérieux en un mois, (qui malheureusement ne m’intéressaient pas), pour des dizaines de tentatives de profils qui disparaissent (après avoir envoyé un coup de cœur!).
    Leur formule est en béton, ils pourront toujours faire croire que nous sommes des loosers, et que les types bien ont du succès. Essayez vous même, vous allez bien rire! Et je ne mentionne pas un « site fait par des femmes pour les femmes », qui est en fait fondé et crée par deux frères. Gigantesque pompe à fric ce truc! Maintenant cela doit être quand même beaucoup plus utile pour les femmes, vu le nombre d’hommes en peine de trouver….

    • Je ne sais pas que vous répondre. J’ai l’impression que je me suis inscrit à un autre gleeden quand je lis ça. Peut-être est-ce la localisation géographique. Personnellement, un coup de coeur sans message, pour moi, ne signifie rien. Une vraie femme (par opposition à un faux profil) explique ce qui l’intéresse. En général, les hommes ne reçoivent pas de coups de coeur. Ce que je dis sur le tchat reste encore plus valable au regard de votre expérience : impossible pour un faux profil de répondre aux demandes de tchat. Donc vos demandes de tchat adressées à d’éventuels faux profils ne vous coûteront rien.

  3. Je confirme , je suis sur la cote d’azur et il m’arrive les memes choses. Des profils qui disparaissent . Les même personnes derrière des profil différent mais pas assez intelligente pour ne pas faire les même remarques aux questions que vous posez et qui disparaissent une fois que vous avez épuisé chat, message et ouverture de book .
    Puis des nouveau profil similaires aux votre apparaissent comme par enchantement et vous envoie des coup de cœur .

  4. En découvrant ce blog, en lisant tout ses posts et en m’extasiant de tant de belles réflexions, d’une plume éclairée… je ne peux que souhaiter vous croiser sur Gleeden (à lire avec un sourire).

  5. Gleeden…Beaucoup de tapage autour de ce site. Je me suis inscrite il y a un peu plus d’un an pour y trouver un ami-amant. Beaucoup de temps dépensé en pure perte. Si les hommes sont d’un abord plutôt courtois (CSP+ oblige), le masque tombe vite une fois leur petite affaire faite. Au mieux, ils filent à l’anglaise (parfois en prétextant avoir oublié leur portefeuille au moment de régler l’hôtel, si, si). Bien qu’ils s’en défendent, les femmes sont du bétail pour eux. Âmes sensibles s’abstenir.
    Un site de plans d’un soir comme un autre, relooké pour attirer la gent féminine.
    Bilan : uniquement des mensonges, de la manipulation de la part des hommes. Sinon, rien à reprocher au site en lui-même qui est bien conçu.

    • Oui, vu comme ça, ça donne moyennement envie. Heureusement, ce n’est pas l’écho que j’ai eu de la part des filles que j’ai croisé sur ce site (qui je l’admets sont loin d’être assez nombreuses pour avoir une quelconque représentativité statistique).
      Cela dit, quel que soit le mode de sélection, c’est toujours le hasard qui fera se rencontrer les atomes crochus. C’est beaucoup plus facile d’être amants d’un soir que d’être amis-amants : les amis, ça ne se trouve pas sous le pied d’un cheval.
      Si on n’aime pas les plans d’un soir, je me dis qu’on doit pouvoir faire patienter les prétendants quelques semaines avec juste des restos, des cafés et des cinés – ça devrait décourager ceux qui sont pressés de tirer leur coup.
      En tout cas, quand on sait le temps que ça prend pour un homme inscrit sur ce genre de sites pour avoir un rencart, je me dis que ceux qui s’éclipsent goujatement après le premier soir doivent préférer le tchat plutôt que le sexe…

  6. Bonjour,
    Je découvre ce blog que je trouve assez amusant…
    Aussi, pour ceux que cela intéresse, je vais vous faire part ma petite expérience « Gleeden »…
    Tout à fait d’accord avec la description faite par Audren, sauf en ce qui concerne le tchat pour ma part.
    Alors je me suis inscrit au cours de la 2ème quinzaine de janvier cette année. Quarantaine presque naissante, pour des raisons qui me sont personnelles, j’ai franchis le cap en me fixant un certain nombre de règles, parmi lesquelles une discrétion absolue en toutes circonstances. Création d’une adresse mail spécialement dédiée…profil un peu réfléchi, tout en restant moi-même…etc…j’ai même acheté mon pack de crédits (100€ les 400 si je me souviens bien) via une carte prépayée achetée dans un bureau de tabac en liquide…donc discrétion limite « schizo »…
    J’ai du mal à me faire une idée quant à mon apparence physique, mais hors mis le fait de ne pas être un « géant » (1,68m), je pense être perçu par la gent féminine comme étant plutôt charmant…
    Après une quinzaine de messages envoyés à quelques prétendantes, j’ai eu un suivi avec 3 d’entres elles pendant 3 semaines, dont une que j’ai fini par rencontrer. Sans entrer dans les détails, elle était ce que j’appellerai une croqueuse d’hommes (un par mois d’après ce qu’elle m’a décrit). Au moins, les choses étaient claires, sauf que je n’ai eu aucun feeling…j’ai alors tenté de me faire violence, mon cerveau reptilien ayant pris le dessus, et le jour j, je me suis rendu à l’évidence que je ne pouvais forcer ma nature, et naturellement, le goujat que je suis s’est fait gentiment éconduire. Je précise « gentiment » car j’avais tout de même supporté les frais de bouche et de chambre d’hôtel…
    Bref, 1ère expérience désastreuse…il s’en est suivi 2 mois de traversée du désert…quelques contacts, des profils qui disparaissent du jour au lendemain…à tel point eu j’ai alors voulu me mettre dans la peau d’une femme pour voir un peu ce qu’il en était…et là, ce fut comme une révélation…inscrit en tant que « femme » pendant 48h seulement, j’ai reçu des dizaines de messages, coups de cœur et demandes de tchat en tous genre…une vraie déferlante.
    Au vu des messages reçu, j’en ai conclu qu’au final, je m’en sortais plutôt pas mal (il y a beaucoup de mort de faim), mais qu’il fallait que j’aborde la gent féminine avec un peu plus d’originalité…
    Je pense être chanceux puisque à peine une semaine plus tard, j’échangeais avec celle qui allait devenir une formidable maîtresse… On s’est rencontré 3 semaines plus tard, et depuis on se voit une à deux fois par mois depuis début mai.
    J’ai suspendu mon compte Gleeden (il me reste encore 200 crédits sur mon compte), il faut dire que je n’ai jamais sollicité de demande de tchat (c’est avec cela que les crédits défilent), et elle comme moi savons exactement ce que nous voulons. À chaque fois, on se voit comme si c’était la dernière fois, ce qui n’est pas impossible, elle partage le même sens de la discrétion que moi, et je me suis à nouveau découvert une sensualité, un désir et il faut bien me l’avouer une libido, qui fait qu’aujourd’hui, je me sens plutôt épanoui…
    Alors, je ne vais pas faire l’apologie d’un site conçu par des femmes mais créé par 2 hommes (ça me fait bien marrer), mais à la condition de garder une âme légère, séductrice, un peu de second degré tout en restant soi-même et honnête avec son amant(e) (à défaut de l’être avec son conjoint), et cela peut éventuellement se concrétiser…par quelques moments plutôt très agréables…

  7. Avant de parler de ma récente expérience, je voudrais remercier Audren pour ce blog exceptionnel, qui joue un grand rôle dans ma décision d’adhérer à Gleeden.

    Bien d’accord que les photos brouillent les cartes et les discours sont souvent assez stéréotypés, prudents, pas très clairs.
    A plusieurs reprises, des hommes se sont rétractés et n’ont pas souhaité poursuivre, dont un sans m’avoir vue. Il peut s’agir de mauvaises excuses pour ne pas dire qu’on ne plait pas, mais je doute que ce soit la seule explication, et je parie sur un minimum d’honnêteté de mes correspondants. Eux aussi se demandent quelle monumentale connerie ils ont faite en s’inscrivant sur ce site. La culpabilité, la peur d’être découverts, les rongent tout autant, surtout dans une petite ville de province où les risques sont réels.

    Une personne alignant quelques phrases organisées même après des évocations suggestives, peut aussi paralyser. Se montrer tel(le) qu’en soi-même et annoncer que la dimension humaine est essentielle peut faire peur, mais ce n’est pas parce qu’une relation sera éventuellement fugace et non exclusive, qu’on doit se traiter comme des chiens, ou faire semblant que l’un et l’autre n’existent que par leurs désirs.
    L’hésitation de certains hommes est bien visible et mérite d’être respectée. Accepter d’entendre cette réserve, ne rien forcer est tout de même la moindre des choses. On peut annoncer la couleur et parler de respect, de liberté, y compris après avoir passé un certain nombre d’étapes qui (par pur conformisme) engagent l’un et l’autre. Et aller au bout de la posture qu’on a annoncée peut se révéler difficile quand les faux-semblants restent la norme, même là.

    Par principe j’ai refusé de créer un faux profil d’homme pour voir ce qui se passe de l’autre côté (la curiosité me ronge …)

    Après avoir essayé de comprendre la règle du jeu, reçu quelques dizaines de demandes de tchat, des messages et tutti quanti (très, très chronophage), j’ai décidé de rencontrer.
    Le nombre de rencontres ne fait pas la croqueuse. L’attitude dans la rencontre, oui. Accepter des rendez-vous jusqu’à l’intimité me paraît la seule façon de parler d’équité, de dire à l’autre qu’il existe. Et aussi de limiter la casse sur le plan personnel, de prendre un peu de distance avec l’évènement (ne pas faire peser toute notre attente, toutes nos appréhensions, sur une seule personne, tant qu’on n’a pas trouvé un équilibre dans cette démarche qui pour rester ludique et vraie, doit se débarrasser d’un certain nombre de représentations parasites).

    C’est un itinéraire assez bouleversant.

      • Bonjour

        Je vais etre honnête avec vous… les femmes sur Gleeden sont de vraies goujates ( je ne sais pas si ce terme existe )

        C’est simple, les femmes sur gleeden se prennent pour des reines

        En fait, les femmes Gleeden, c’est faites ce que je dis, pas ce que je fais …
        Les femmes demandent des photos publics sinon pas de réponses, mais beaucoup n’en ont pas !

        Les femmes ne répondent pas au chat ( c’est souvent précisé ) , les femmes ne répondent pas au coup de coeur sans un message…. Ah alors ça sert à rien la fonction coup de coeur ?

        Les femmes demandent de l’originalité dans les premiers messages, mais en même temps quand on essaie de l’être , il n’y a la plupart du temps aucune réponse.

        Peut etre parce que la photo publique ne plait pas, je ne sais pas … mais c’est une attitude supermarché que je deteste!
        C’est si dur les filles, de répondre 2 mots à un message? de dire bonjour, je ne suis pas intéressée, au revoir …
        Je sais pas, si je recevais 50 messages par jour, je repondrai à toutes. A la limite, un copier coller et ça prend 2 minutes pour répondre.

        C’est vraiment facile en fait pour une femme ce site. déjà c’est gratuit, ensuite on a juste à venir sur le site et à attendre la tripotée de messages privés arriver … Facile de nous demander d’etre « originaux »… En fait non , vous attendez les messages, vous regardez les photos publics en vitesse, et si un mec vous plait physiquement alors vous engagez (peut etre) le contact. Je comprends tout à fait, c’est finalement humain comme manière de trier, mais alors à ce moment là soyez claires dans vos descriptions et ne faites pas genre vous venez sur ce site en cherchant un homme raffiné, cultivé, cérébral, qui vous fera la cour en vous récitant Maupassant et Balzac devant un feu de cheminée sous la tour eiffel… vous êtes juste comme les hommes, vous cherchez un beau mec, et vous voulez tirer votre coup.

      • (sauvé de la corbeille au prix de quelques atténuations par ma main. la prochaine fois ça ne passera pas)

        Je comprends votre frustration. Vous êtes peut-être un homme exceptionnel mais imaginez-vous simplement comment se comporterait la majorité des hommes si la situation était inversée. Avec 50 messages dans notre inbox chaque jour, dont 80% de messages grossiers voire pires, 80% de messages en provenance de nanas qui ne correspondraient pas aux critères que nous aurions pourtant clairement exprimés, et 5 minutes pour s’occuper de tout ça pour pas que nos épouses remarquent qu’on passe un peu trop de temps sur la tablette, j’ai du mal à nous imaginer nous fendre d’une réponse polie à toutes ces sollicitations, et j’imagine très bien que nous ne répondrions éventuellement qu’aux quelques-unes des filles qui nous sembleraient les plus mignonnes.

        Si c’est gratuit pour les femmes, c’est pour qu’elles hésitent moins à s’y inscrire ; si c’est payant pour les hommes, c’est pour qu’ils hésitent à contacter trop de nanas ; le tout pour rééquilibrer un peu le jeu. Je suis d’accord avec vous qu’on est loin du compte. C’est qu’au jeu de l’adultère, les femmes ont encore en général beaucoup plus à perdre que les hommes. Peut-être qu’un jour ça va changer. En attendant, celles qui prennent le risque de venir s’y inscrire sont reines. Qu’elles en profitent. Il n’y a pas tant de domaines dans notre société où c’est le cas.

  8. Je vous fait part de mon expérience récente sur gleeden… Je m’étais inscrit il y a quelque mois juste pour voir et regarder quelques profils, sans faire aucun aucun contact, et puis j’ai laissé mon compte de coté jusqu’à ce que disons « des évènements familiaux » me poussent à revenir sur le site et acheter afin quelques crédits un pack de base 15€ je crois. Cette fois-ci avec le but d’une rencontre, pas une histoire d’un soir, une rencontre plutôt longue dans lequel j’étais prés à me lancer. Mon profil est sans photo, et je cherche un profil sans photo, je ne comprend pas les gens qui mettent une photo sur un site dédié à l’adultère !!
    Habitant une petite ville de province le choix des profils de mon âge (un peu moins de 50 ans) est restreint, mais cela ne me décourage pas car je me dit aussi qu’il y a peu d’homme… moins de 10 femmes dans un rayon de 25 kilomètres et qui ont une connexion sur gleeden de moins de une semaine. Je tente ma chance trois messages envoyés après sélection de profils me convenant . L’une me répond et on engage la conversation par messages gleeden interposés. Un par jour environ, j’essaye d’être moi polis et courtois. On accroche bien, elle me propose son tel pour continuer par sms, c’est une bonne surprise pour moi, une preuve d’un minimum de confiance ! j’accepte et on continu par sms, en changeant de rythme, d’un ou deux messages par jour sur gleeden, on passe à plusieurs dizaines, c’est grisant, et intense. Et c’est très étonnant pour moi de se sentir attiré par une personne que l’on a jamais vu mais et que l’on a quand même l’impression de bien connaître. On envisage rapidement de ce rencontrer. Cela aura lieu au bout d’un semaine environ après avoir échangé nos premier sms. Elle fait des courses pas loin de mon boulot, je sort du bureau un peu plus tôt et on se retrouve sur le parking d’une grande surface, il fait nuit je monte dans sa voiture, la découvre. Beaucoup d’émotion dans cette première rencontre parce que c’est là que tout commence ou tout s’arrête ! on discute, je la dévore du regard, je luis prend une main, on est bien. elle m’embrasse quelques minutes après, voilà c’est une histoire qui commence… On continu les sms, on se retrouve une autre fois en voiture, c’est beaucoup plus « chaud ». Et puis une semaine plus tard, nous avons enfin la possibilité de ce retrouver chez elle, un petit créneau d’un heure mais beaucoup d’intensité et de désirs de tous les deux, nous avons les mêmes attentes, et la même façon de voir notre relation « adultère », on est phase, on est en manque des mêmes choses surtout et donc ça colle entre nous ! Depuis ça continu, sms tous les jours, le matin pour ce dire bonjour, jusqu’au soir pour ce dire bonne nuit, et quelque rencontres, restau, voiture, hôtel aussi bientôt la semaine prochaine car par de créneaux chez l’un ou l’autre !
    Bref de l’adultère oui j’assume, celui qui vous fait dire qu’il y a quand même quelque chose de bon dans votre vie quand votre couple légitime part à la dérive !

    Pour en revenir à gleeden, je suis très surpris de la facilité avec lequel j’ai fait une rencontre, j’ai apprécié le concept « honnête » et qui ne trompe personne : je veux dire par là que sur le site j’annonce clairement que je suis marié et recherche une personne avec le même profil ! J’ai fait cette rencontre en moins de trois semaines, en étant claire sur ce que je recherchais, c’est à dire une relation « longue » et pas d’un soir. Voilà donc mon témoignage, très positif pour moi…

    • Je sais au moins dans mon cas pourquoi je pouvais me permettre de mettre une photo en clair sur mon profil : étant en couple libre, je n’avais pas à me cacher.
      Merci en tout cas pour ce témoignage.

  9. J’ai juste l’impression qu’on reproduit le schéma de ce qu’est la société. Une forte asymétrie. Et les sites de rencontre en font leur beurre.
    Ceci dit cette asymétrie pourrait reposer sur d’autres critères, pour ça les sites de rencontre homosexuels sont un bon exemple. Des sites de rencontre entre jeunes et vieux (les jeunes sont désirés et ont l’ascendant), entre lambdas et personnes aisées (les sugar daddies ont l’ascendant)…

    Je crois que c’est simplement la loi de l’offre et de la demande

  10. au bouts de 2 mois de présence sur ce site, je confirme que les faux profils sont très nombreux. Ils engagent la conversation pour vous faire dépenser des crédits et puis disparaissent. Si vous entrez en contact avec une belle femme, disponible, et entreprenante, arrêtez de perdre votre temps et votre argent, c’est un faux profil….

    • Je fréquente le site depuis plusieurs années (oui je ne suis pas un modèle de vertu) ce site par ailleurs comme les autres n est pas parfait, les faux profils sont présents sur tous les sites de rencontres…j ai fait de nombreuses rencontres, ça fonctionne très bien pour moi, messieurs ne vous plaignez pas si vous êtes mauvais….j ai vu l envers du décor…il y a bcp de cons, ça laisse la place à ceux qui le sont moins, une sorte de sélection naturelle…alors continuez ainsi, irrespectueux, vulguaires et surtout primaires et c est certain vous les ferez toutes fuir. Assumez votre médiocrité.
      Les mots sont importants, la façon de s exprimer aussi, servez vous un peu de plus de votre tête.

  11. La dernière phrase de l’article me laisse un sentiment de gêne. Je vois bien que la différence évoquée relève de la nature de la prestation attendue, dans un cas la possibilité de rencontrer des femmes, dans l’autre la possibilité d’avoir un acte sexuel sans préambule. Mais dans une société où on fait trop souvent le distinguo entre les femmes biens méritant respect, et les autres, là pour assouvir les pulsions d’hommes ne sachant pas se contrôler, ça fait trop référence au fait que les unes méritent respect et pas les autres. Simple histoire de formulation j’imagine.

    • Quand je parle des putes, je veux vraiment dire les travailleuses du sexe. Mon lexique dans ce blog est parfois grossier (à dessein) mais jamais avec une quelconque intention de dégradation (sauf quand c’est intentionnel d’après le contexte). Et certainement pas non plus l’intention de catégoriser les femmes entre les respectables et les autres.

      Je voulais dire par là que le fait de payer pour le site ne doit pas être confondu avec le fait de payer pour un service sexuel. Dans le premier cas, le contrat ne couvre que la mise à disposition de moyens numériques pour une prise de contact ; dans le second cas, le contrat couvre explicitement un service sexuel (mais qui n’est pas davantage open-bar que le premier).

      Le parallèle que je fais, ça serait entre blablacar et une centrale de taxis.

  12. Je me suis inscrite sur gleeden il y a un an. J’ai mis une photo attirante montrant une partie de mon visage. Rédaction d’un message tendre et sympa, assez ouvert à l’échange et à ses suites éventuelles. Je ne suis pas si débordée que ça … c’est un mythe. Au plus 3-4 hommes en tchat et 2-3 messages. Gérable donc. Hommes la plupart courtois et cultivés, des échanges surprenants sur la vie professionnelle ou les passions sportives notamment. Beaucoup de rateaux des deux cotés… j’ai du charme mais je ne suis pas un top modèle, mais j’aime les hommes plutôt mimis, les autres ne m’attirent pas du tout ! pas de chance donc !!! Je passe de bons moments. Une vingtaine de rencontres, beaucoup sans suite malgré un très bon dialogue, toujours agréable, ou on découvre une vraie personne. Avec 6 hommes j’ai été plus loin. Mais ce n’était pas fantastique niveau sexe… je m’aperçois que mon conjoint fait bien mieux. Je comprends parfois que leur femme soit peu encline à avoir des relations avec eux. J’ai par contre découvert l’univers fantasmatique des hommes via des échanges de sextos, il est bien plus riche que le mien, mais on peut les classer en catégories assez peu diversifiées au final, donc ça devient vite lassant… les femmes sont sans doute moins dans les fantasmes et plus dans l’action… Au final j’ai arrêté car je ne cherchais pas que du sexe et même surement autre chose en fait, une relation amicale, intellectuelle et sensuelle tendre. Je n’ai pas trouvé. Cet espèce de besoin de passer à l’acte sexuel rapidement pollue tout ce qui pourrait être bien plus riche et satisfaisant. Je ne dois pas être la bonne personne pour ce site. Mais quelle femme l’est ?

  13. Voici mon expérience de ce site.
    D’abord, cette projection de la libido masculine sur la libido féminine et inversement.
    Une femme a besoin de temps, d’attention et d’intérêt. De tendresse et de respec aussi. Beaucoup se croient dans un bar à putes, ne comprenant pas que derrière le rideaux, les vraies femmes, sont des femmes comme leurs propres épouses.
    Une femme ne va pas sur le site en mode « salope », mais parce qu’elle a comme l’homme, un manque dans sa vie, elle s’oublie, mais sa libido sera émotionnelle.
    Les reptiliennes sont les vraies gagnantes de ce juteux commerce.
    Gratuité et hommes à profusion.
    Ensuite, le pire côtoit le meilleur, comme partout, mais beaucoup de profils chiens, cochons au autres pervers qui se sont perdus dans une sexualité débridée, multifacettes, et difficile à assouvir, pour ne pas dire complètement inintéressante et même écoeurante.
    Puis, cette rencontre après trois mois de dialogue haletants.
    Cette emprise des mots et des sens.
    Un homme quelconque, mais au final, un coup en plein coeur, il se passe un truc, ce truc que tout le monde attend, cette puissance, cette douceur, cupidon s’est invité et tout devient différent, magique et précieux.
    J’ai involontairement foutu cette histoire en l’air avant qu’elle démarre, grosse maladresse, et je m’en mord encore les doigts trois ans plus tard.
    Après, on empile les rencontres, la relativité fait que personne ne plait.
    Puis toujours ces hommes qui vous prennent pour des objets de masturbation.
    Pas d’amants, quelques rares flirts.
    Et à force de rester sur ce site, on réalise que sous certains masques, il y a pire que le pervers.
    Il y a le détective et l’avocat.
    Ceux qui sous couverture, d’hommes mimi et tout gentils, voir un tantinet « romantique », vous font une déco genre palais des mille et une nuit, pour bien vous baiser profondément, vous ficher dans leur petit dossier, images échanges textes etc.
    Ces hommes sont souvent des libertins chevronnés dans une surconsommation de sexe, qui prennent toutes les femmes pour des salopes, elles sont sur le site donc SALOPES;
    Eux, bah, pauv, ils sont là parce que c’est NORMAL.
    Et s’ils croisent le chemin de votre officiel, votre petite expérience va vite virer au cauchemard !
    Donc, attention, ce site peut tout amener, mais prudence, prudence ….

    • Comme beaucoup je suis très déçu par gleeden qui ne tient pas ses promesses. Système de crédits qui s’apparente à une véritable pompe à fric, faux profils…etc. J’ai testé Idilys ou Ashley Madison, mais les interfaces sont franchement d’un autre âge et le fonctionnement pour les hommes est identique ! J’attends avec curiosité de voir ce que donnera daylov le nouveau venu dans la galaxie des sites extraconjugaux.

      • Salut a tous,tout fraîchement inscrit sur gleeden,c’est vrai que j’hésite a prendre des crédits,comme sur de nombreux sites vu le nombre d’homme à l’affût,il est pas toujours évident de sortir du lot,
        Ceci dit j’ai été agréablement surpris de découvrir la complicité avec certaines femmes charmantes en tant qu’amis ou amant pour certaines,malheureux de constater qu’il y a bien souvent des hommes égoïste qui manque de sincérité,et decampe rapidement lorsqu’ils sont arrivés a leur fin …
        Je n’ai pour l’instant pas retrouvé la complicité que je désire avec une femme pour l’instant..
        Mais je ne suis pas sûr de trouver sur gleeden …
        C’est sur les sites les plus classiques que je fais le plus souvent des rencontres…
        Peut être à bientôt …qui sait sur un site de rencontre ..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s