La promesse d’exclusivité – aussi vaine que l’abstinence prénuptiale

L’obsession archaïque et puérile de vouloir faire de l’exclusivité sexuelle le socle du couple est à rapprocher de celle qui conduit des amoureux à jurer qu’ils ne feront l’amour qu’une fois convolés.

chasteté exclusivité abstinence fidélité infidélité couple libre

Les mêmes ingrédients que l’abstinence prénuptiale (ref. photo (c) by instants on deviantart.com

A une époque, il était évident pour tout le monde (et encore plus pour les filles) que le mariage était un permis de sexe. Maintenant, on est nombreux à se gausser doucement de ces jeunes (en particulier états-uniens) qui se jurent solennellement de ne pas coucher avant les noces (y compris avec leur fiancé(e)) pour « se préserver » (whatever that means). Ce en quoi ils échouent plus de huit fois sur dix – rien de tel qu’un bon sentiment d’échec pour démarrer un mariage !

Et bien j’espère qu’un jour on regardera avec les mêmes yeux curieux et incrédules tous ces couples qui pensent « se préserver » en formulant des voeux solennels de chasteté extra-maritale quand ils entrent dans les ordres conjugaux. Je pense qu’il y a dans le choix de s’interdire le sexe en-dehors du mariage les mêmes ingrédients que quand on s’interdit le sexe avant le mariage :

  • la sacralisation (ou la diabolisation) du sexe
  • un héritage (inconscient ?) de dévotion religieuse
  • l’idée qu’on puisse avoir un droit sur le corps de l’autre
  • un besoin chevaleresque de s’imposer une épreuve surhumaine comme témoignage d’engagement (les mecs, si vous voulez une épreuve qui ait davantage de sens, pensez ‘tâches domestiques‘ – comment, pas assez surhumain ? OK, chiche !)

Car il faut bien voir que le sexe est la dernière activité pour laquelle notre culture considère encore qu’il est normal que des couples attendent l’exclusivité l’un de l’autre. On peut dîner ailleurs, dormir ailleurs, travailler ailleurs, avoir des amis à soi, s’habiller comme on veut, avoir une voiture chacun, un compte en banque chacun, mais le sexe est encore le plus souvent -et de façon tacite- sous le régime de la communauté exclusive. Heureusement, on peut se consoler avec la masturbation — quoique

24 réponses à “La promesse d’exclusivité – aussi vaine que l’abstinence prénuptiale

  1. Hahaha !
    Suis pas sûre à 100% pour la masturbation ^^!

    Par contre, je gagnerais bien un dessin, moi, mais je n’ai pas compris ce qu’il fallait chercher/trouver….?
    Tu m’expliques, please ?

    Sinon, toujours très agréables à lire tes billets…

  2. Il est vraiment chelou ton formulaire pour commenter…marche 1 fois sur 2…

    Sinon, pas tout lu, mais la morale de l’histoire c’est plutôt qu’ils utilisent pas de préservatifs, ces idiots-là !

    • J’ai constaté que le formulaire demande un mot de passe s’il reconnaît l’adresse mail (pour ceux qui ont déjà un compte gravatar ou wordpress.com). Pour éviter ce désagrément, on peut laisser une adresse mail bidon à la place.
      Et oui, apparemment l’étude montrerait que les jeunes qui ont fait voeu de chasteté et qui craquent avant le mariage se protègent moins, tombent plus enceintes et attrapent plus de saletés que les dépravés qui baisent à droite à gauche en-dehors des liens sacrés du mariage.
      D’ailleurs il semble que cette tendance à la prise de risque via l’effet de déni se retrouve dans l’infidélité conjugale : les polyamoureux et libertins assumés se protègent mieux que les monogames qui craquent. (allez, je remets en jeu mon dessin pour qui me trouvera une référence pour cette autre affirmation).

      • Ouais, ben je tente avec une autre adresse alors.
        Sinon, je trouverais jamais ton truc, là, surtout si c’est en anglais….
        Déjà je me suis sorti les doigts pour lire l’autre, hein….
        Moi je trouve que c’était déjà un bel effort, non ?
        D’ailleurs, ça mériterait une petite récompense, tant d’assiduité, non ?
        Un joli dessin m’irait tout à fait ^^
        Bizz

      • Il me semble plus logique de penser que des jeunes qui font voeux d’abstinence avant le mariage ont plus de chance d’être élevés dans une famille où l’on ne parle pas de contraception, ni de MST… et quand cela se combine à un état ou l’ont ne doit pas parler de contraception dans les cours « d’éducation sexuelle », et bien ca fait des degats

      • C’est sûr que les cours d’éducation sexuelle « abstinence-only » aux USA ont été une vraie catastrophe.

  3. Pingback: Après l’infidélité : juste indignation ou jalousie primale ? | les fesses de la crémière·

  4. Pingback: Sortir avec un mec casé – en quoi ça serait ma faute ? | les fesses de la crémière·

  5. Pingback: Après une infidélité : réparer ou réinventer le couple ? | les fesses de la crémière·

  6. Pingback: Corps idéal, couple idéal : quand la norme ne convient pas à tout le monde | les fesses de la crémière·

  7. Pingback: Jusqu’à ce que la mort (ou une pipe) nous sépare | les fesses de la crémière·

  8. Il y a également, selon moi, un processus intéressant qui agit dans ce milieu là: le déterminisme social. La plupart des gens agissent de telle manière car la plupart des gens agissent de telle manière (La plupart des gens sont monogames car la plupart des gens sont monogames etc.)

    • c’est le seul modèle que l’on nous enseigne, il impose une certaine norme sociale, et donc peut forcément induire des réaction du type « si il/elle veut voir ailleurs, c’est que je ne suis pas assez bien, si j’etais mieux il/elle n’en aurait pas envie, il/elle se comporterait normalement et voudrait etre uniquement avec moi »

  9. Pingback: Sinon, il ira voir ailleurs… so what ? | les fesses de la crémière·

  10. Pingback: Le pari de la crémière : avouer ou taire une infidélité ? | les fesses de la crémière·

  11. Pingback: Est-ce plus dur d’être monogame quand on est bi ? | les fesses de la crémière·

  12. Pingback: Monogamie de fait contre monogamie de principe | les fesses de la crémière·

  13. Pingback: L’infidélité n’est pas une pathologie | les fesses de la crémière·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s