Halloween : question de tenue

Progressivement, l’influence culturelle transatlantique, après nous avoir imposé Halloween, est en train de confisquer cette fête païenne aux enfants pour en faire un grand carnaval « pour adultes », calqué sur la pride parade, mais pour les hétéros. A quelques détails près, dont la tenue de ces messieurs.

Tu trouves pas que ça t'irait bien ça, chéri ?

Tu trouves pas que ça t’irait bien ça, chéri ?

D’année en année, quand les enfants ont fini de mendier leurs bonbons, Halloween est livrée aux adultes et se transforme en grand carnaval où l’on retrouve les joies oubliées des vrais carnavals d’antan : ce soir là, toutes les exubérances et les excès sont permis, l’inhibition est rangée au placard (avec malheureusement un peu trop d’assistance éthylique) et le sexe n’est plus tabou.

D’ailleurs, cette exubérance et cette levée des tabous n’est pas sans rappeler ce que les gays ont réussi à faire avec leur pride parade (je n’aime pas le nom « marche des fiertés » qui fait bien trop sérieux et guindé). Et on ne s’y trompe pas, d’année en année, Halloween est de plus en plus délurée et les tenues sont de plus en plus évocatrices … chez les filles.

C’est là que le bât blesse. Consultez les catalogues de déguisements pour Halloween et vous constaterez que les ensemble M. & Mme se déclinent quasi toujours avec un Monsieur sérieux et boutonné jusqu’au menton et une Madame très largement dénudée. Le manque d’imagination des mecs quand il s’agit de s’habiller sexy est affligeant.

On a encore plus peur de passer pour des homos que les filles de passer pour des putes.

C’est d’ailleurs pareil dans les clubs libertins, où les filles resplendissent de lanières, de dentelles, de lingeries et autres joliesses, tandis que les mecs sont bêtement habillés en Christian Grey, costard-cravate, boutons de manchette, rolex et pompes qui brillent.

Mais saperlipopette à ventouse, ils sont où les gladiateurs, les aladins, les superhéros en résille moulante ?

Alors je crois savoir d’où ça vient. On a encore plus peur de passer pour des homos que les filles de passer pour des putes.

Ou alors on est carrément plus frileux.

32 réponses à “Halloween : question de tenue

  1. « Consultez les catalogues de déguisements pour Halloween et vous constaterez que les ensemble M. & Mme se déclinent quasi toujours avec un Monsieur sérieux et boutonné jusqu’au menton et une Madame très largement dénudée. Le manque d’imagination des mecs quand il s’agit de s’habiller sexy est affligeant. »
    Pour moi, il s’agit simplement du fait que le corps des femmes est vu comme l’objet du désir (des hommes) et que les hommes sont vus comme sujets de désir et pas d’un manque d’imagination.
    Ce n’est d’ailleurs pas vrai que pour Halloween, c’est vrai quel que soit le type de déguisement. Le pire étant que même pour les petites filles, c’est très dénudé. Hypersexualisation quand tu nous tiens…

    • J’avais d’ailleurs fait un article sur le fait que les nanas se perçoivent de façon évidente comme objet de désir et pas les mecs hétéro (au contraire des homos qui savent très bien quel regard ils portent sur les autres mecs)

      • Je n’avais pas lu cet article, et je pense que cette partition entre objet et sujet est pour beaucoup de monde le moteur fondamental du désir, et que c’est là que chacun individu doit pouvoir se sentir libre de choisir son genre et sa sexualité. Voire de changer selon les jours, mais en adaptant une posture marquée.
        Pour moi c’est la différence avec l’autre qui crée le désir, la distance qui excite.
        Il y a à une extrémité la faculté à s’abandonner complètement d’un coté, celle de posséder totalement de l’autre. Et visiblement ça rassure tout le monde de rester « à sa place », au lieu de varier les plaisirs.
        Au delà du risque de passer pour des homos, il y a beaucoup de boulot pour que les mecs acceptent globalement de devenir des objets de désir. Beaucoup ne veulent pas lâcher leur position « dominante », tout simplement.
        Alors finalement il faut choisir le déguisement en fonction du genre de nana que tu veux attirer. Peut-être qu’un certain nombre de mecs ont inconsciemment compris que s’ils se dénudent trop, la nana qu’il viennent de lever serait bien capable de sortir un gode ceinture sans crier gare 🙂

  2. Très belle articles qui nous montre le clivage à travers l’habillement entre mars et vénus ! Alors les hommes qui « souhaitent devenir » madame à plein temps …

  3. Peut-être aussi que, nous, les filles, on préfère un mec en costume-cravate qu’un gars engoncé dans un filet…

      • Je reprends donc : moi, femme, je préfère un homme en costume-cravate qu’un gars engoncé dans un filet. Et je ne suis peut-être pas la seule…???

      • Heureusement que vous n’êtes pas la seule, sinon le port du costume-cravate serait carrément absurde 🙂

      • Je réponds à votre commentaire ci-dessous… Plutôt que de devenir absurde, le costume deviendrait alors complètement in pour celles et ceux qui ne suivent pas la norme.

  4. pour le gladiateur faut le physique qui va avec^^, pour les super heros les films comme kick-ass permettent de décomplexer du lycra, ou être coureur cycliste aussi. Je partage ton avis sur la peur de faire « gay », pauvre petite virilité archaïque… par contre il est vrai que l’hypersexualisation des filles ne va pas dans le bon sens.

  5. Peut-être aussi que si le critère de séduction chez la femme est la beauté et la jeunesse (qui traduisent sa fertilité, en fin de compte), chez l’homme, c’est … le pouvoir.

    Je me désole aussi que les tenues pour hommes soient si uniformes (il suffit de regarder les Oscars : tous les mecs sont habillés EXACTEMENT pareil, à la couleur de la cravate près). Mais au-delà de la peur de passer pour un homo (ou d’avoir froid ^^), ça ne risque par de changer tant que Grey aura plus de succès auprès des femmes qu’un gladiateur.

    (Sans compter que pour se dénuder, il faut être bien foutu … Autre problème, lié d’ailleurs puisque les hommes subissent moins de pression pour s’entretenir que les femmes.)

    • Ca serait marrant une cérémonie un peu classe comme ça, où toutes les nanas viendraient en tailleur gris avec juste le chemisier qui change, et par contre les mecs auraient des trucs aussi dénudés et bariolés que ce que les créateurs de mode voudraient bien inventer

  6. Si je poste ma dernière photo de soirée, je lance une mode au masculin ? (on est loin de la tenu sexy, mais tout aussi loin de la tenu Mr grey)

  7. Il n’y a pas tout simplement le fait que le costard chez un garçon sera en général vue comme sexy par les filles (là ou la petite tenue est en générale vue comme sexy par les garçons) ?

  8. Ou peut-être que les filles n’aiment pas trop les gladiateurs, les aladins ni les super-heros en résille moulante ? Perso, je n’aime pas trop le look pute-porte-jaretelles-et-bas-resilles. C’est devenu un uniforme libertin au même titre que le costard Christian Grey.

      • Certes, mais il y a bien plus de variété dans l’habillement féminin que masculin. La plupart des femmes ont au moins dix fois plus de paires de chaussures que la plupart des hommes.

      • Certes, mais il y a aussi plus de variété pour arborer une tenue sexy que le look « pute » comme vous dites. Et ce n’est pas Mireille d’Arc qui nous contredira.
        D’une manière générale, quand vous organisez une soirée costumée, même pour Halloween, les femmes qui ne se seront pas mises à leur avantage ne sont pas légion, même déguisées en nonne ou en Heidi, elles ne mettent pas au placard leur sex-appeal.
        On peut d’ailleurs déplorer qu’elles le fassent, ou déplorer qu’elles soient les seules à le faire (selon le genre de féministe que vous êtes).

  9. Pardon mais c’est trop bon. LOL d’or pour le saperlipopette à ventouse et ce qui suit. Après, je vous suis sur la crainte de passer pour un homo. Au mieux, ces messieurs ne dédaignent pas se déguiser en femmes. J’aimerais mieux des gladiateurs, des éphèbes, des catcheurs, des massaï, des philosophes en toge (un vrai paquet cadeau ce truc), des crows, des apaches et des barbares.

    • Demandez à vos amis de sexe masculin d’essayer d’entrer dans un club libertin habillés en toge philosophique. Ce sera aussi difficile que ce le serait pour vous en jean-baskets. Le libertinage est devenu si conventionnel en France.

      • Je vous crois sur parole, n’ayant que l’expérience des soirées costumées, et je ne suis pas vraiment étonnée.
        Ne pouvez vous cacher votre tenue sexy sous votre costume comme Superman ?

  10. « On a encore plus peur de passer pour des homos que les filles de passer pour des putes. »
    La phrase est bien trouvée et me semble assez juste.

  11. Excellent article ! C’est clair qu’il doit y avoir chez les mecs une grande peur de passer pour des homo, et je crois aussi que les mecs ont beaucoup plus peur du ridicule que les filles. Pour une fille, faire la démarche d’aller en club libertin c’est déjà se coltiner la peur d’être une grosse pute alors après, autant s’amuser en s’habillant.
    En plus les clubs libertins entretiennent le costume cravate puisqu’il est exigé, cet été je voyais sur un fly de club, code dress : sexy pour madame et habillé classe pour monsieur !
    Sur les commentaires, je lisais que pour un mec, pour se dénuder faut être bien foutu, mais on pourrait dire la même chose pour les filles.
    Et pourtant, y a pas que des top modèles qui arborent tenues dénudées et excentriques, et heureusement j’ai envie de dire !
    Moi je dis oui aux gladiateurs, catcheurs, maitres nageurs, petit short de tom sellek , tarzan, kilt de mel gibson, jupette de romain et consorts 🙂
    Entre christian grey et randy orton ou russel crowe version gladiator, mon choix est vite fait ! Mmmm oh randy orton, je repense à tes belles cuisses huilées …. excusez moi je m’égare !
    Mais messieurs, osez un peu plus, le ridicule ne tue pas, parole de femme 🙂

    • Rhaaa Tom Selleck période Magnum… la plus belle moquette de torse après celle de Sean…
      J’en profite pour ajouter un peu d’eau au moulin de Charlie : pas besoin de s’épiler non plus pour être sexy en tenue un peu dénudée.

      • Pour ma part, il vaut même mieux ne pas s’épiler… Et il vaut mieux un peu de poignée d’amour d’un usage abusif flagrant de proteines (l’idée de m’endormir avec un sac de pierres me couperait plutôt mes effets)

  12. Je dirais que, les hommes étant peu habitués à la diversité vestimentaire dans le boulot ou la vie quotidienne, ils sont d’autant moins enclins à la diversité costumée lors d’Halloween.
    – Peur de faire homo ? Pas forcément : on n’a pas l’air homo en Superman !
    – Peur d’être dénudés ? Le torse nu en short se porte fréquemment l’été, en footing ou dans les villes côtières…
    Non, je pense simplement que pour beaucoup d’hommes qui se « déguisent » dans les mariages, par exemple, le « très chic » est le must de l’originalité… et permet d’échapper au grotesque. Grotesque qui est quasiment absent des vêtements féminins, puisque le vêtement le plus dénudé qui soit n’est jamais considéré comme grotesque, bien au contraire.
    Alors à chic, chic et demi…

  13. Personne ne rebondit sur le problème de la frilosité!
    Pour halloween, je veux des ours et des king kong, de l’animal poilu! 😉

  14. Moi ça me dirait bien un gladiateur… et si si ça existe des mecs heteros assez ouverts pour faire un petit sourire en coin quand leur partenaire évoque l’idée du gode ceinture…d’ailleurs ils sont même les premiers à aller chercher le prix sur internet.

  15. Alors je rejette d’emblée la misérable excuse : « Oui mais pour se dénuder faut être bien foutu. » Non mais sérieusement, vous ne regardez pas toutes les femmes qui s’habillent sexy : elles ne sont pas toutes « bien foutues » (scandale de la normalisation des corps mise à part), simplement elles adaptent leur look en fonction de leurs avantages et mettent ceux-ci en valeur en gommant leurs défauts par de subtils jeux d’illusions optiques.

    Personne n’arrivera à me faire croire que les hommes n’en sont pas capables. Par contre je mets ma main à droite à couper que les femmes dans leur immense majorité ont beaucoup plus de courage à ce niveau.

    Et j’ai dit du courage, pas de la créativité (ça les deux genres majoritaires en ont, et les intersexué-e-s et les trans existent, elles et eux aussi, bon sang de bon soir !).

    Le parallèle avec les clubs libertins est incohérent : Halloween est un moment libre, hors des normes réductrices habituelles, contrairement aux clubs libertins qui valident et entretiennent une norme on ne peut plus limitée et discriminante niveau sexisme.

    Je rejoins le commentaire de @charlieliveshow : si je dois choisir entre un homme en costume et un homme en kilt avec harnais de torse, je signe direct pour le deuxième.

    La banalité (incarnée par le costume masculin) indique la routine, et la routine est un poison pour les relations (et la vie d’une façon générale).

    Ensuite pour le problème de la frilosité, c’est vraiment une fausse excuse : on peut s’habiller sexy et chaudement, sexy n’est pas forcément équivalent de dénudé. J’habite en Bretagne, je sais de quoi je parle…

    Messieurs, nous attendons vos progrès avec impatience…

  16. Dis Audren, as-tu déjà écrit quelque chose sur la « coquetterie » (que ce terme est désuet!!).?
    En ligne de mire les injonctions schizophréniques de la société occidentale vis-à-vis des femmes : tenue sexy exigée (et on a pas attendu le « girl power » pour inventer les tenues sexy), mais modèle d’exclusivité. Chez les hommes c’est un peu plus cohérent dans les faits, car globalement une fois casés ils arrêtent de jouer les beaux gosses (d’eux-mêmes? pas sûr).
    Le tout est d’être cohérent, non?. Les femmes voilées ou en burkini ne le sont-elles pas finalement d’avantage que nos it-girls? (un peu de provocation).
    Vivement une image cohérente de l’être humain moderne, quelque soit son sexe.
    J’avais gardé en mémoire la citation suivante : « La coquetterie est une promesse non tenue ». Il faut croire que je l’ai inventée car google ne la connait pas :-).
    La tenue sexy n’est encore souvent qu’un simulacre d’indépendance, hypocrite. Le symbole d’un combat pour l’égalité prématurément annoncé comme gagné.

    PS : En revanche Mauriac aurait écrit : la femme est une promesse non tenue! argh

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s