Le cabinet de curiosité féminine

« Le sexe est un sujet sérieux qu’il faut traiter avec légèreté et inversement »

(ref. photo attribuée à Tina Modotti)

(ref. photo attribuée à Tina Modotti)

Sous le titre « les fesses de la crémière », le cabinet de curiosité féminine vient de publier une longue interview de moi-même avec quelques vrais morceaux de vie à moi dedans. Derrière le bénéfice purement narcissique de l’exercice, je suis flatté de pouvoir participer en quelque manière à l’action salutaire de cette asso et de ces nanas qui portent les questions de sexualité féminine dans la vraie vie, à l’opposé des idioties bisounours des magazines féminins ou des best-sellers roses et bleus.

Grâce à ses enquêtes, ses reportages, ses émissions et surtout grâce aux [ateliers][ateliers], le cabinet de curiosité féminine apporte du grain à moudre pour toutes celles (et pour tous ceux) qui s’interrogent sérieusement sur le sexe côté femme (mais pas que).

Pour celles et ceux qui habitent dans le coin, vous pouvez retrouver ici les thèmes des ateliers toulousains, animés par Capucine Moreau, sexologue (et aussi interviouveuse). Mais il y a aussi des ateliers sur Paris, et un tas de trucs à lire sur leur joli site. Bonne lecture à tout le monde..

5 réponses à “Le cabinet de curiosité féminine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s